Protection anti pollution

Cette étude permet de déterminer l’efficacité de l’effet protecteur des produits anti-pollution vis-à-vis des polluants atmosphériques retrouvés dans l’air.

La pollution atmosphérique crée un stress cutané qui génère des processus d’oxydation et des réactions d’inflammation de la peau, ce qui a pour effet de compromettre la barrière cutanée, de diminuer l’hydratation et d’accélérer le vieillissement de la peau. L’étude s’effectue in vivo sur des volontaires.

Plusieurs options sont disponibles pour évaluer la capacité des produits à former une protection.

Revendications possibles

« Protection anti-pollution », « Crée un effet barrière », « Réduit l’accumulation de particules polluantes à la surface de la peau », « Réduit le dépôt de particules à la surface de la peau »

Pour plus d’informations, merci de contacter Ewa Kulig