Test HRIPT Hypoallergénique (TCFS)

Hypoallergénique

Avez-vous besoin d’effectuer un test HRIPT ?

Les réactions allergiques des consommateurs de produits topiques, appliqués sur la peau, sont de plus en plus fréquentes dans notre monde industrialisé. Qu’elles soient de vraies réactions cutanées d’allergie ou de simples irritations, l’intensité de l’émotion ressentie par le consommateur touché est proportionnellement reliée à l’importance de la réaction.

Nombreuses sont les compagnies, petites ou grandes, œuvrant dans le domaine des soins de la peau (comme les cosmétiques, les produits d’hygiène personnel ou tout autre produit applicable sur la peau) qui ont déjà reçu un appel téléphonique d’un consommateur affolé:

«Je suis couvert de rougeurs… j’ai fait une réaction allergénique avec votre crème de jour. Que dois-je faire? Que pouvez-vous faire pour moi !?»

Le premier réflexe du service à la clientèle est de soupçonner la véracité de cette affirmation:

«Avez-vous une peau sensible ou êtes-vous sujet à faire des allergies?», «Êtes-vous sûr que la réaction est due à l’application de notre produit ?»

Hey ! Un simple appel téléphonique d’un consommateur et un long processus commence : du stress, de longues minutes (et quelques fois des heures…) de recherche pour le service en charge, soit le service R&D / formulation ou les équipes de marketing. Voilà! On est lancé pour la paperasse permettant de documenter les mesures correctives et préventives ainsi que les rapports à rédiger aux autorités réglementaires.

Ainsi, aller au-devant des attentes des consommateurs semble être un gage de qualité et de tranquillité pour ce type de compagnies. Aidez votre entreprise à obtenir et conserver les clients qui veulent des produits efficaces, mais aussi des produits qui ne produiront aucune réaction d’irritation potentielle.

Ne mettez pas sur le marché des formulations potentiellement irritantes ! Répondez aux attentes des consommateurs en leur offrant des produits améliorés ayant des revendications véridiques, objectives et basées sur des preuves solides.

Comment faire? Lancer des formules hypo allergéniques (crèmes, gels, sérums…) sur le marché après avoir effectué un test clinique adapté appelé HRIPT (Human Repeat Insult Patch Test). Le test HRIPT est un test allergologique reconnu dans l’industrie et accepté par les instances réglementaires en Amérique du Nord.

Pourquoi faire un test HRIPT ?

L’acronyme «HRIPT» ou «RIPT» signifie «Human Repeat Insult Patch Test» ou «Repeat Insult Patch Test». Il s’agit d’études cliniques, c’est-à-dire d’expérimentations scientifiques s’effectuant sur des sujets humains qu’on appelle des volontaires (ou testeurs de produits cosmétiques, de produits topiques appliqués sur la peau).

Le HRIPT est donc une méthode couramment utilisée dans l’industrie pour déterminer le potentiel d’irritation, de sensibilisation et d’allergie de contact d’un produit.

D’ailleurs, en Europe, le test cutané équivalent mis en œuvre par l’agence française, l’ANSM, s’appelle «Test Clinique Final de Sécurité» (ou TCFS). Il est listé dans les tests de sécurité pour les cosmétiques de l’Union européenne (EU) en vue de confirmer l’absence de potentiel sensibilisant cutané retardé d’une formule donnée.

Quels sont les avantages pour une compagnie d’effectuer un test HRIPT ?

Le premier avantage pour un manufacturier de réaliser un test HRIPT (Human Repeat Insult Patch Test) est d’établir que la formulation qu’il souhaite lancer prochainement sur le marché est une formule qui minimise les risques de réactions cutanées allergéniques ou d’irritation sur une population de consommateurs ciblés.

Compte tenu du nombre grandissant d’ingrédients introduits dans les formules topiques, de plus en plus sophistiquées et complexes, les risques d’être exposé à des allergènes sont de plus en plus fréquents.

Vérifier le potentiel d’irritation ou le potentiel allergénique de sa formule avant la mise sur le marché est un gage de sécurité. Le risque zéro n’existe pas, mais le service R&D, les formulateurs et l’équipe de marketing se sentiront rassurés par un résultat négatif d’une étude clinique internationalement reconnue.

Supprimer un ingrédient à risque de sa liste d’ingrédients (INCI), maintenant obligatoire sur tous les emballages des produits cosmétiques, sera aussi apprécié pour les consommateurs.

L’autre avantage de ce type de test HRIPT est qu’il permet de demander un certain nombre de revendications intéressantes (claims). En voici quelques-unes : « Hypo-allergénique », « Testé sous contrôle dermatologique ou test dermatologique», « Non-irritant » et « Convient aux peaux sensibles » (si testé sur des volontaires déclarant avoir une peau sensible).

Le troisième avantage concurrentiel relié au HRIPT est qu’il est considéré comme une méthode simple, rapide (6 semaines) avec un «retour sur investissement (ROI)» appréciable pour tester une formulation avant son lancement sur le marché. L’obtention d’un rapport final rédigé par des professionnels et signé par un dermatologue est aussi un grand avantage quand vient le temps de démontrer aux autorités ou aux partenaires d’affaires le bien fondé des revendications.

Protocole du HRIPT

Adapté de la méthode de Draize (test de sensibilisation sur les animaux) et des études cliniques publiées par Kligman et Shelanski dans les années 80, le test HRIPT (Human Repeat Insult Patch Test) ou RIPT est un patch test généralement effectué sur un panel de 50, 100 ou 200 volontaires. Il consiste en l’application répétée de patchs contenant le produit testé sur la peau du dos des testeurs durant une période de 6 semaines.

Ainsi, l’application répétée d’un allergène se trouvant potentiellement dans la formule générera une série réactions immunologiques dans le corps du testeur (sujet volontaire) et induira une réaction visible sur le site d’application. Les réactions (s’il y en a) seront observées, notées et interprétées par un dermatologue pour confirmer ou non le caractère allergénique du produit à l’étude et donc de confirmer en dernier ressort de son innocuité.

Les produits sous patch permettent d’induire une certaine occlusion qui favorise la pénétration du produit et de ses ingrédients dans l’épiderme. Ce test épicutané est mené conformément aux lignes directrices des bonnes pratiques cliniques (BPC). Les patches utilisés peuvent être totalement occlusifs ou semi-occlusifs. Il s’agit d’un test dermatologique puisqu’il se déroule sous la supervision d’un dermatologue.

Revendications possibles apportées par le test HRIPT

  • Hypo-allergénique
  • Testé sous contrôle dermatologique (ou test dermatologique)
  • Cliniquement testé
  • Non-irritant
  • Convient aux peaux sensibles

Exemples de produits pouvant être soumis au test HRIPT

Crème anti-âge, crème hydratante, maquillage…

Demander un devis